Industrie de la santé et économie de la construction

À la demande d’un groupe pharmaceutique du nord de la France, désireux de se doter d’un site de production supplémentaire, Adifis est intervenue comme économiste de la construction. Un dossier stimulant mené pour le compte du bureau d’études Fortil Care, spécialiste des industries de santé.

L'enjeu pour Adifis : être un acteur à la fois rigoureux et créatif dans la phase d’avant-projet et de détermination des différentes étapes de faisabilité. Pour ce futur site d’une superficie de 5 000 mètres carrés, Adifis a chiffré l'ensemble des coûts et réalisé les descriptifs de travaux. Le bureau d’études Fortil Care, mandataire du projet, est un partenaire fidèle lorsqu’il s’agit de santé.

« Nous travaillons régulièrement avec Adifis, dont nous apprécions les compétences dans le gros œuvre, indique Michel Denais, directeur technique de Fortil Care. Nous sommes très complémentaires : Fortil Care apporte son expertise technique sur les procédés industriels et Adifis sur l’enveloppe des bâtiments, avec une flexibilité appréciable et une réelle capacité à traiter rapidement des informations arrivant de manière parcellaire ». Le chantier a démarré en avril 2021, pour un coût global estimé à 10 millions d’euros.

Images : Care architecte

Comme de coutume, un gigot-bitume !

C’est une tradition ancestrale dans le bâtiment. Lorsqu’un chantier est dit « clos couvert », les différents corps de métier partagent un gigot. Celui-ci est cuit dans le bitume ayant servi aux travaux. Retour en images sur le gigot-bitume, ou "Big Gig'", organisé en septembre 2020 à la polyclinique de Rillieux-la-Pape.

Chez Adifis, on aime les traditions. Et le gigot-bitume en est une, qui gagne à être connue ! Lorsqu’un bâtiment est dit « clos couvert », c’est à dire étanche à l’eau et à l’air, tous les corps de métier se croisent. Une occasion rêvée pour un festin sur site. La vedette, c’est le gigot. Une belle pièce de viande enveloppée de papier kraft est cuite dans un bain de bitume en fusion. «

Sur le chantier du nouveau bâtiment de la polyclinique de Rillieux-la-Pape, nous avons réuni une centaine de personnes. Des ouvriers, artisans, clients, partenaires, fournisseurs, collaborateurs… C’était très convivial et festif, témoigne Séverine Moncel. Nous programmons d’ailleurs un nouveau Big Gig', à l'été 2021, sur le site de la résidence du Grand Chêne ». Ladite résidence est un Ehpad qui devrait voir le jour début 2022. Une nouvelle occasion de mettre en lumière des compétences et savoir-faire qui fait mouche à chaque fois !